• references

  • Les témoignages

    Merci pour vos messages
    • j’ai appliqué les méthodes que Lydie m’a enseignées……et ça marche. Aujourd’hui, Hugo est en CE1

      d’Eric Voydie
      papa et enseignant en primaire
    • Le bilan de cette formation est donc extrêmement positif tant sur la forme que sur le fond

      Conseillers Pédagogiques
      ASH
    • J’ai appliqué tout de suite sa méthode et ma relation avec ce garçon s’est transformée

      Emmanuelle Champromis
      Educatrice Montessori diplômée AMI
    • Vraiment merci pour tout ce que vous nous avez transmis

      Emmanuelle Mangin
      psychologue ABA
    • Les formations de Lydie Laurent m’ont permis de retrouver espoir

      Gwenaëlle LAIR
      Maman
    • Les progrès sont spectaculaires grâce aux techniques développées par Lydie Laurent

      Anne et Laurent Vouriot
      Parents
    • Aujourd’hui, Hugo comprend et généralise plus vite, il est un peu plus autonome et il va de lui-même vers l’abstraction

      Christelle Grignard
      Maman
    • J’espère que tu pourras diffuser et proposer à de très nombreux autres enfants différents les solutions pédagogiques dont tu as le secret !

      Hélène Meyrieux.
      Maman
    • Sans les évaluations, conseils, formations et programmes de Lydie Laurent, ces enfants atteints d’autisme n’auraient que peu de chance d’avoir une réelle inclusion dans l’école ordinaire et dans notre société en général.

      Ghadeer BARGHOUTHY
      Psychologue, BCBA
    • Je tire mon chapeau à l’équipe d’Epsilon à l’école pour le travail qu’ils ont fait et je les remercie de le partager avec nous, en espérant que leur méthode se développe dans toutes les écoles pour donner leur chance à tous les enfants.

      Anne Menet-Legendre
      Maman d’un petit bonhomme de 4 ans
    Témoignage de Lise Dessuant, intervenante ABA

    Merci Lydie, Pour tes formations, tes sources, ton travail et surtout le partage de tes connaissances. J’espère pouvoir, un jour, aider autant de monde que toi.

    Témoignage d’Eric Voydie, papa et enseignant en primaire

    Enseignant du premier degré et papa d’un enfant autiste de 7 ans, j’ai eu la chance de participer à la session CEPRO1 de 2014-2015. C’était indispensable pour accompagner notre fils pour son entrée en CP. Depuis le premier week-end de CEPRO1, je me suis donc jeté à corps perdu dans l’accompagnement de sa scolarité. Grâce à la formation, j’ai acquis une connaissance plus fine de ce handicap. Cela m’a permis d’appliquer au quotidien les procédures d’enseignement ABA avec les outils Montessori. J’ai acquis de véritables gestes professionnels, complémentaires à mon activité quotidienne d’enseignant. Je sais comment mettre en place concrètement une véritable pédagogie adaptée au handicap de mon fils pour lui apprendre à lire, à écrire, à compter, à calculer et plein d’autres choses encore. Après son année de CP, au début de laquelle notre fils ne savait presque pas reconnaître une lettre, un chiffre, j’ai appliqué les méthodes que Lydie m’a enseignées……et ça marche. Aujourd’hui, Hugo est en CE1, il décode quasiment tous les sons, l’encodage est satisfaisant, il reconnaît tous les nombres jusqu’à la centaine et on commence à aborder les notions de base en calcul. Je prends régulièrement rdv avec la maîtresse et l’AVS pour leur expliquer comment faire. Je leur apporte à mon tour les connaissances, les outils pour qu’il y ait une continuité entre la maison et l’école. Il y a une véritable collaboration parent/enseignante/AVS. Sans elle, notre fils n’aurait pas le niveau qu’il a actuellement. Je peux également ajouter que cela me sert aussi dans ma classe (je suis enseignant en CE1) auprès des élèves en difficulté.

    Témoignages de Conseillers Pédagogiques ASH

    Bilan de la formation de Mme Lydie LAURENT, Stage IRTS : « Soutien scolaire pour enfants avec autisme ou autres troubles cognitifs » Mme Lydie LAURENT anime sur 5 journées une formation de grande qualité qui propose des stratégies d’enseignement et d’adaptations pédagogiques pour les enfants autistes en lien avec les programmes de l’Education Nationale et le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Mme LAURENT, enseignante de l’Education Nationale dans le second degré, formée à la pédagogie Montessori, formée et expérimentée en méthode ABA et TEACCH propose sur cette action de formation de multiples mises en situation et une présentation de matériel dense et diversifiée sans pour autant mettre en avant telle ou telle méthode éducative. Son objectif est plutôt de transmettre ses connaissances au service des besoins des élèves autistes sans s’enfermer dans une approche dogmatique. Ses formations personnelles (dont elle tire ce qui lui semble pertinent en fonction de l’élève et de sa situation), son rôle de pédagogue et son rôle de maman auprès de son fils autiste apportent richesse et cohérence dans l’accompagnement scolaire des enfants autistes. Les stratégies d’enseignement (parfaitement maitrisées par la formatrice), le matériel et les outils proposés lors de la formation sont des pistes concrètes et pertinentes pour répondre aux besoins spécifiques des élèves qui présentent des troubles du spectre autistique ou d’autres troubles cognitifs. En particulier, toutes les progressions proposées, la construction et la généralisation des concepts scolaires laissant une grande part à l’approche sensorielle, les pistes proposées pour graduer l’aide et la guidance de l’enseignant ou de l’AVS et son estompage, les réflexions et échanges autour de la notion de consigne, les propositions concernant les stratégies de correction de l’erreur, les outils proposés pour la structuration de l’espace et du temps, la construction de la numération, l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, la gestion des comportements et des moments de crise, … sont des pistes d’adaptations exploitables directement dans les classes pour les élèves autistes et pour tous les autres élèves. Un travail remarquable a également été formalisé par Mme Lydie Laurent pour permettre d’évaluer très finement les compétences scolaires des élèves en lien avec les programmes de l’Education Nationale et du socle avec des cotations graduées pour chaque item de compétence. Le bilan de cette formation est donc extrêmement positif tant sur la forme que sur le fond et permet aux personnes présentes de se doter de véritables ressources dans le champ de la scolarisation des élèves qui présentent des troubles du spectre autistique ou d’autres troubles cognitifs. Carole GUILLAME, CP ASH 25, Danièle COUTURET, CP ASH 70, Rémi COUTANT, CP ASH 90

    Témoignage d’Emmanuelle Champromis, Educatrice Montessori diplômée AMI

    Je suis Educatrice Montessori diplômée AMI pour les 3-6 ans et cette année j’ai choisi d’accompagner un petit garçon présentant des troubles autistiques dans une école Montessori. Convaincue par cette pédagogie et son efficacité, je me suis tout de même trouvé rapidement confrontée aux spécificités de l’autisme auxquelles la pédagogie, si géniale soit-elle (!) n’apporte pas toutes les réponses ! La maman de ce petit garçon m’a fait découvrir Lydie Laurent. J’ai tout de suite adhéré à sa démarche et admiré l’énergie qu’elle met en œuvre pour transmettre ses outils et connaissances au service des enfants. J’ai eu la chance de pouvoir suivre deux modules du cursus qu’elle propose. J’ai apprécié la clarté des explications et les mises en scène des présentations adaptées qui m’ont aidées à comprendre comment travailler avec le matériel Montessori avec un petit garçon TED. J’ai appliqué tout de suite sa méthode et ma relation avec ce garçon s’est transformée 😉 la communication s’est éclaircie et les apprentissages semblent se simplifier 😉 Et en tant que « Montessorienne » j’ai apprécié le respect de la pédagogie qui règne dans sa formation. Il me semble que sa démarche correspond à celle de Maria Montessori en poursuivant les observations et en s’adaptant aux enfants 😉 Emmanuelle Champromis

    Témoignage d’Emmanuelle Mangin, psychologue ABA, IME l’Eclair (77)

    Je cherchais depuis un bout de temps tout ce j’ai trouvé dans votre formation. En ABA, on se forme à des techniques et aussi dans certains domaines comme la communication, l’autonomie, etc, … mais pas au scolaire. Personne ne supervise ce genre de programmes. Donc, j’étais seule avec mes programmes, mes idées, etc…et grâce à vous, beaucoup de programmes sont « formalisés ». On voit des stratégies d’enseignement (généralement on a que les objectifs et c’est tout). Mais le principal c’est « comment on met en place tout ça ! ». DONC VRAIMENT MERCI pour tout ce que vous nous avez transmis. Et vous présentez le matériel utilisé et ça c’est GENIAL !! Je vais continuer dans la voie dans laquelle je m’étais engagée et avec tous ces outils, j’aurai beaucoup plus de facilité (moins de perte de temps) à mettre en place les apprentissages. J’en parlerai bien sûr à mes collègues et reviendrai aux prochaines formations. Emmanuelle MANGIN

    Témoignage de la maman de Mathilde

    Malgré la loi de 2005, c’est malheureusement un parcours du combattant pour faire scolariser notre fille qui est autiste, car elle a un fonctionnement différent des autres enfants. Les enseignants, ainsi que les AVS ne sont pas formés pour accueillir ces enfants « différents « . C’est difficile pour elle d’apprendre comme les autres. J’ai longtemps cherché comment faire pour qu’elle ait de bonnes bases pour apprendre. Les formations de Lydie Laurent m’ont permis de retrouver espoir. Elles m’ont offert des pistes concrètes à mettre en place pour aider ma fille, grâce à un enseignement et du matériel adapté facile à mettre en œuvre. Cela fonctionne ! Ma fille prend plaisir à apprendre et progresse! En espérant que dans un avenir proche tous les enseignants puissent être formés ainsi, car cela est également bénéfique pour tous les enfants ! Gwenaëlle LAIR

    Témoignage des parents de Théotime

    Théotime est né en décembre 2004. A 3 ans et demi, il n’a que 20 mots à son vocabulaire, est peu sociable et a des intérêts restreints. Il est dépisté dans le spectre des Troubles Envahissants du Développement de type autistique à 3 ans et 4 mois au Centre Ressources Autisme de Paris. A 4 ans, il est diagnostiqué Autiste atypique, associé à un retard léger prédominant sur le langage. Avec des soins en orthophonie, psychomotricité, éducatifs (ABA/VB), et en étant scolarisé partiellement (de 50 à 75%) avec assistance d’une AVSi, il progresse dans les différents domaines, mais un premier CP s’avère compliqué. Nous commençons alors à nous former aux techniques Montessori-ABA/VB avec Lydie Laurent. C’est ainsi que Théotime apprend à lire et commence à comprendre les nombres (quantités, symboles). Cela lui permet de réussir son deuxième CP, les principaux objectifs pédagogiques en français étant atteints. En CE1, nous pouvons compter sur plusieurs éducateurs formés aux techniques Montessori ABA/VB qui travaillent en un pour un avec lui à raison de 20 heures par semaine. Les progrès sont spectaculaires. Grâce aux techniques Montessori-ABA/VB développées par Lydie Laurent, Théotime atteint les objectifs suivant lors de son CE1 : Fluence de lecture dans la moyenne de son âge(70 mots/minutes) Dictées de mots puis de phrases Synonymes et antonymes Conjugaison Compréhension de la nature des mots Lecture des symboles mathématiques (jusqu’à 9999) Additions en colonnes de nombres à 3 chiffres avec retenues Le temps (jour, semaine, année, antiquité) Depuis 4 ans, l’ensemble des professionnels accompagnant Théotime l’a énormément aidé. L’inclusion scolaire a vraiment été rendue possible par les techniques de Lydie Laurent, car il a pu rattraper son retard sur les apprentissages académiques fondamentaux. Sa réussite scolaire l’a mis en confiance et cela a accéléré la socialisation avec ses camarades. Le travail avec ces techniques très adaptées se poursuit pour pouvoir diminuer l’étayage de l’AVSi en CE2 l’année prochaine, et ainsi augmenter le temps d’autonomie à l’école. Nous nous sommes énormément renseignés sur les accompagnements possibles des enfants atteints de Troubles du Spectre Autistiques. L’orthophonie, la psychomotricité, l’ergothérapie sont largement reconnus en France. Les méthodes comportementales le sont depuis peu en France (HAS/ANESM – avril 2012). Les méthodes Montessori associées à l’ABA/VB sont l’élément essentiel pour permettre une réelle inclusion dans la Société. L’école, étant l’élément d’inclusion majeur en France. Anne et Laurent Vouriot

    Témoignage de la maman de Hugo

    Maman d’Hugo, 8 ans avec autisme de haut niveau et scolarisé à temps partiel en classe de CE1, je suis amené à assurer une partie de sa scolarité à la maison dans le but de lui permettre d’acquérir les compétences requises afin de suivre le programme scolaire mais aussi pour qu’il ait une éducation. Ne disposant que des manuels et cours de l’école, j’étais en grande difficulté pour lui apprendre toutes ces notions abstraites comme la grammaire et les mathématiques. Même s’il pouvait apprendre par cœur les règles de grammaire ou 1+1=2 par exemple, la compréhension et la généralisation s’avéraient être un véritable problème m’amenant souvent à perdre patience ou à baisser les bras et de grandes frustrations pour Hugo. Il y a un an, j’ai commencé à suivre les formations de Lydie Laurent. Ces formations m’ont apportées de nouvelles stratégies éducatives avec divers matériels adaptés (sensoriel et visuel), facile à fabriquer ou à se procurer, facile à adapter et à manipuler. En quelques semaines, Hugo s’est approprié le matériel que je lui ai proposé ainsi que les nouvelles méthodes d’apprentissage tout en respectant son rythme. Aujourd’hui, Hugo comprend et généralise plus vite, il est un peu plus autonome et il va de lui-même vers l’abstraction. Apprendre, faire les devoirs n’est plus fastidieux ni une contrainte pour lui comme pour moi et il est très fier des résultats qu’il produit. Christelle Grignard

    Témoignage de la maman de Basile

    Lydie, je profite de cette fin d’année scolaire pour te dire toute notre reconnaissance pour l’aide que tu as apportée au niveau de la scolarité de Basile. Rappelles-toi Basile en 5eme, perdu entre dyslexie et troubles de l’attention, en échec complet malgré l’adaptation de ses professeurs de SEGPA… Tu nous as convaincu de reprendre les bases pas à pas à la maison matière après matière, tu lui as construit des programmes sur mesure, tu nous as formés pour le faire travailler. Aujourd’hui après 3 ans de ce suivi très précis, avec l’approche concrète que tu as proposée, Basile finit sa troisième en pleine réussite, félicité par tous ses professeurs, fier de se retrouver pour la première fois parmi les meilleurs de sa classe. Il vient de passer brillamment le CFG et se prépare à entrer en CAP en toute confiance. Nous sommes conscients que cette réussite est dûe à la finesses de tes analyses et à l’efficacité des programmes que tu proposes. J’espère que tu pourras diffuser et proposer à de très nombreux autres enfants différents les solutions pédagogiques dont tu as le secret ! Hélène Meyrieux.

    Témoignage de Ghadeer Al Barghouthy, Consultante ABA, BCBA

    Je travaille avec des enfants dans le spectre des Troubles Envahissants du Développement depuis 9 ans en utilisant la science de l’Analyse du Comportement Appliquée (ABA). Parmi les enfants que j’ai suivis et je que suis actuellement, il y a des enfants intégrés à l’école ordinaire. A cause d’une absence de cursus scolaires scientifiquement prouvés en français et d’un manque d’outils adaptés pour les apprentissages scolaires des enfants atteints d’autisme, ces enfants se trouvent souvent en échec à l’école malgré leurs progrès dans d’autres domaines. L’écart entre leurs compétences et celles de leurs camarades peuvent même s’élargir chaque année. Ceci étant très frustrant, j’ai demandé de l’aide de Lydie Laurent. Son expérience en tant que maman d’un enfant atteint d’autisme ainsi que ses connaissances des programmes scolaires et de l’Education Nationale font d’elle la personne la plus apte pour aider les enfants que je suis. Elle a commencé à former mes équipes et les parents des enfants aux techniques et programmes inspirés de Montessori et l’ABA dans les différents domaines scolaires. Depuis cette collaboration, les progrès de tous les enfants que nous suivons ensemble sont extraordinaires. Parmi les compétences acquises de ces enfants cette année par exemple, il y a la lecture, les additions, la compréhension de la grammaire (groupe nominal et verbe), la compréhension de texte, le graphisme du niveau maternelle, les grandeurs, la géométrie, la généalogie, l’histoire (antiquité), les notions de temps et la conjugaison. En plus du soutien pour les enfants déjà intégrés dans les écoles ordinaires, Lydie Laurent a aussi pu m’aider avec des enfants et adultes qui avaient besoin de l’aide dans la vie fonctionnelle. Par exemple pour un adulte elle a apporté son soutien pour lui apprendre à bien utiliser l’argent ou lui enseigner la notion du temps afin qu’il puisse gérer ses activités et ainsi faciliter son intégration dans la société et potentiellement un métier. Sans les évaluations, conseils, formations et programmes de Lydie Laurent, ces enfants atteints d’autisme n’auraient que peu de chance d’avoir une réelle inclusion dans l’école ordinaire et dans notre société en général. J’espère que ces techniques seront un jour beaucoup plus disponibles dans les pays francophones pour les professionnelles qui travaillent avec des personnes handicapées. Ghadeer BARGHOUTHY, Psychologue, BCBA

    Témoignage de Kathalyne Oppliger – Maman d’un garçon de 6 ans

    Encore merci pour ce magnifique week-end de formation. Je suis repartie, tout comme la première fois, très émue et avec en main beaucoup de nouvelles solutions à mettre en place pour Hugo ! Tout comme toi, je suis parent d’un petit garçon avec autisme. Au départ, je ne savais pas jusqu’où nous pourrions nous permettre d’aller avec Hugo, tout particulièrement du point de vue scolaire. En Suisse comme en France, le système scolaire ordinaire n’est pas approprié aux besoins de nos enfants. La formation de Lydie Laurent m’a redonné beaucoup d’espoir quant aux nombreuses possibilités d’apprentissage qui existent. J’étais déjà convaincue par la méthode Montessori, étant donné que Hugo l’a suivie durant de nombreuses années. La philosophie n’était par contre plus adaptée à ses soucis de stéréotypies et de manque d’intérêt et de curiosité. Lydie Laurent propose une excellente manière d’utiliser un matériel sensoriel exceptionnel et concrêt tout en l’adaptant à nos enfants, par l’utilisation d’une méthode adaptée. Tout paraît si clair, si évident lorsqu’elle le présente ! Ce que j’apprécie tout particulièrement dans ce qu’elle propose, c’est le plaisir qui va avec les exercices et l’apprentissage. De plus, elle va en profondeur. L’enfant comprend le concept et n’apprend pas uniquement par coeur ! C’est un immense privilège de pouvoir suivre ses cours ! Je rêverais que tous les professeurs et thérapeutes de Hugo puissent la suivre….vivement qu’elle vienne en Suisse ! Je me réjouis déjà de mettre en place différentes notions apprises ce week-end ! Je m’étais déjà lancée dans les maths par le système des perles, que je me suis procurée très rapidement. Hugo sait compter jusqu’à 15 et plus important encore, il a la notion du concept des quantités ! Ce matin, j’ai commencé à faire les premières photos pour mettre en place la notion du temps, de l’heure. Avant ce week-end, je n’avais aucune idée de la manière d’apprendre l’heure à mon fils ! J’ai déjà choisi les lettres par lesquelles j’ai l’intention de commencer l’apprentissage des sons…. J’attends avec impatience le mois de décembre ! Encore merci du fond du coeur de me permettre d’y participer ! Maman d’un garçon de 6 ans

    Témoignage de Mme Mezzane – Maman d’un garçon de 5 ans

    Je souhaite vous remercier d’avoir permis notre participation à la formation de Lydie Laurent. Cette formation va nous permettre la mise en place au quotidien de l’apprentissage de la lecture. Nos enfants souffrent d’un handicap particulier et nécessitent une pédagogie particulière que seuls des professionnels comme Lydie Laurent peuvent nous apporter. Merci à vous d’aider les parents d’enfants autistes. Mme Mezzane – Maman d’un garçon de 5 ans

    Témoignage d’Anaïs Bravard – Jeune diplômée d’un master en neuro-psychologie

    Accompagnatrice et intervenante dans 2 familles pour des filles âgées de 12 et 14 ans Je tenais à vous remercier pour cette formation qui était vraiment intéressante, j’ai beaucoup appris et cela m’a donné envie d’en connaître encore plus! Je suis sortie avec plein d’idées pour Emma. J’ai aimé voir le côté global, tous les outils s’adressant à des enfants de différents niveaux. Car même s’il y a des exercices que je ne verrai pas tout de suite, je sais qu’ils seront utiles pour plus tard ou pour transmettre des conseils à d’autres mais aussi pour pouvoir mieux répondre aux questions de parents etc. Lydie Laurent a été très compétente, nous a donné énormément d’informations, mises en pratique, et est restée à l’écoute de tous. Je serai très contente de continuer cette formation et aborder d’autres thématiques. Anaïs Bravard – Jeune diplômée d’un master en neuro-psychologie. Accompagnatrice et intervenante dans 2 familles pour des filles âgées de 12 et 14 ans

    Témoignage d’Hélène Amiotte-Suchet – Maman d’une fille de 5 ans et enseignante spécialisée

    La formation proposée par Lydie Laurent donne des réponses claires et permet d’appréhender de manière très structurée les apprentissages fondamentaux chez l’enfant avec TED. L’utilisation des outils Montessori avec l’adaptation qu’elle en a faite semble parfaitement adaptée aux spécificités cognitives des personnes avec autisme. En tant qu’enseignante spécialisée, je considère que Mme Laurent nous propose une aide pédagogique de grande qualité et j’espère que de nombreux collègues pourront en profiter également. En tant que maman d’une petite fille autiste de 5 ans, j’ai apprécié l’expérience d’une maman qui donne l’espoir à d’autres familles en prouvant qu’un accompagnement cohérent et adapté permet à chaque enfant de progresser quelque soit son handicap. Une belle rencontre ! Hélène Amiotte-Suchet – Maman d’une fille de 5 ans

    Témoignage de Jean-François Thomassey – Grand Père d’un garçon de 7 ans

    Il est difficile d’être le grand-père d’Anthony, enfant autiste, mais très encourageant et très rassurant d’avoir eu la possibilité de participer à la formation de soutien scolaire pour enfants autistes les 1 et 2 juin dispensée par Lydie Laurent, enseignante spécialisée. Merci à Lydie, merci à Eric et merci à toi Valéry (ndrl : présidente de l’association AAB) pour le rayonnement de votre action et de votre dévotion. Espérant et comptant poursuivre ensemble l’aide à nos enfants. A bientôt, Jean-François Thomassey – Grand Père d’un garçon de 7 ans.

    Témoignage d’Antoine GARCIA – papa d’Emma, 14 ans

    La formation donnée par Mme Laurent les 1 et 2 juin consacrée à l’apprentissage à des personnes avec autisme, des notions de temps, des gestes de la vie pratique et enfin de la lecture et de l’écriture, a été pour moi extrêmement enrichissante. L’intérêt des approches qui ont été proposées est qu’elles peuvent être mises en oeuvre quelque soit le degré d’autisme de notre enfant – et on sait combien il peut différer d’une personne à l’autre. Cela redonne ainsi de l’espoir – et donc de l’énergie – à chacun, à chaque parent qui a pu bénéficier de cette formation ; or, selon moi, outre le manque de moyens ou le degré de formation insuffisant des professionnels, l’un des principaux freins au développement de nos enfants peut être le découragement des parents, qui sont parfois fatigués de lutter « à l’aveugle » et qui ont besoin de perspectives, d’objectifs à atteindre pour leurs enfants, et de formations telles que celles-ci pour « se lancer ». Sur le plan associatif, cette formation marque aussi la rencontre entre parents et militants de deux associations de familles de personnes autistes et illustre combien nos préoccupations peuvent être communes – quelque soit, encore une fois l’âge ou le degré d’autisme de nos enfants – et combien il est nécessaire que nos combats soient solidaires, afin de porter haut la parole de nos enfants. Souhaitons que cette expérience se reproduise. Antoine GARCIA – papa d’Emma, 14 ans

    Témoignage de Clémence MARMIER – Educatrice Spécialisée

    Ce week-end peut se résumer en une belle rencontre, que ce soit avec les personnes participantes qu’avec Lydie LAURENT. La formation proposée par Lydie LAURENT est très enrichissante. Ayant quelques connaissances sur l’approche Montessori, et étant convaincue que cette méthode et son adaptation est une pédagogie adaptée très bien pour les enfants extraordinaires qu’ordinaires. Lydie LAURENT est une personne très compétente et partage ses compétences, ses savoirs avec passion. Elle-même, maman d’un enfant autiste, elle fait part de son expérience, ses connaissances d’une manière simple, concrète. Elle donne de l’espoir aux parents, aux professionnels. Après ce week-end, je me suis projetée dans ce qu’il est possible de mettre en place. J’ai une forte envie de pouvoir continuer cette formation. Je me suis d’ailleurs inscrite à celle du 19 juin à l’IRTS de Franche-Comté. Je vous remercie tous du fond du coeur, et en particulier Valery, pour avoir eu la chance de participer à cette formation. Clémence MARMIER – Educatrice Spécialisée

    Témoignage de Pascale Millo- Maman d’Adrien

    La première fois que j’ai entendu parler de Lydie Laurent c’est en 2011, quand j’ai vu le film,  » Autisme l’espoir ». Mon fils Adrien avait 8 ans et finissait son CE1. Il était « suivi » en hôpital de jour, après 3 ans de prise en charge en camps, prises en charge d’orientation psychanalytique, où quand nous demandions comment aider notre fils, on nous répondait: « ne faites rien, laissez nous faire, sans nous il ne pourra avoir accès aux apprentissages… » Mais, nous avions rencontré dans le cadre privé un médecin, chercheur en génétique pédiatrique, qui nous avait orienté vers un diagnostique d’autisme asperger. Nous étions en attente d’un rendez-vous au CRA de Nice, et recherchions des informations pour savoir comment aider notre fils. En voyant le film, j’ai appris que mon fils n’était pas un cas unique, et que d’autres parents vivaient les mêmes difficultés. J’ai surtout compris que nous pouvions nous former et qu’il existait d’autres prises en charge nous permettant de comprendre et d’accompagner notre enfant. Grâce à ce témoignage, grâce aux rencontres avec les professionnels du CRA et avec d’autres parents, nous avons compris que nous pouvions nous investir pour accompagner notre fils. L’école est le seul lieu où notre enfant est en lien avec les autres, mais nous avions besoin de soutien pour l’aider à accéder aux apprentissages scolaires et relationnels. Dès la fin de maternelle, l’institutrice s’est opposée à la psychologue de l’hôpital de jour qui parlait de redoublement. Adrien savait lire et elle ne comprenait l’intérêt de la demande. Elle m’a orientée vers un ergothérapeute, qui, contre l’avis des psys qui disaient que mon fils règlerait ses problèmes d’écriture quand il aurait réglé ses problèmes de construction psychique, a accepté de le prendre en charge et en CE1. Adrien a eu un ordinateur. En CE2, nous avons eu le diagnostic d’autisme avec dyspraxie associée. En naviguant sur face book, j’ai retrouvé Lydie dont le film m’avait tant plu, et suis partie faire ma première formation. J’ai rencontré une personne extraordinaire qui réunit toutes les compétences. Nous avons eu une révélation. Je ne sais pas jusqu’où ira mon fils mais je sais que sans Lydie, il aurait rapidement rencontré des difficultés insurmontables. Nous avons compris que l’autisme, ce n’est pas seulement un problème d’habilités sociales mais aussi un autre fonctionnement cognitif. Tout ce qu’un enfant neuro typique acquiert naturellement en observant les autres, un enfant autisme doit l’apprendre. Grâce à l’apprentissage et grâce à sa connaissance de l’autisme, et des prises en charge adaptées, elle enseigne sans que l’enfant soit en échec. Et surtout, et elle nous a donné un cadre pour que notre fils apprenne et utilise ses connaissances dans son environnement. C’est comme si elle apportait des fondations sur un édifice… quand je parle de son programme et de ses formations, je dis que c’est magique, mais en fait elle apporte les clés qui nous sont nécessaires. Adrien a rattrapé 3 ans de retard en numération, il est de plus en plus épanoui et ne refuse plus le travail. Par exemple, avant de lui apprendre à lire l’heure, Lydie enseigne avec un programme en plusieurs étapes ce que représente une heure avec une succession d’activités. puis elle symbolise ces activités sur une frise de 24h, repliée ensuite sur une horloge ou l’enfant comprend comment cette durée est reportée sur une horloge. ensuite il apprend a lire l’heure. Tous ces acquis consolideraient les enseignements pour des enfants neuro typiques, mais ils sont vitaux pour nos enfants avec troubles des apprentissages. Mon mari et moi sommes souvent fascinés par la clarté de l’enseignement, les étapes sont respectées pour qu’Adrien apprenne à son rythme, il n’est jamais brusqué, et toujours valorisé. Nous n’avons qu’un seul regret, ne pas avoir connu Lydie plus tôt. Je pense que quelque soit le degré de handicap, tous les enfants avec autisme ou autre progresseraient et auraient accès aux connaissances fondamentales. Lors d’une réunion, l’inspecteur d’académie a expliqué que le film autisme l’espoir était une référence qu’il présente à tous les instituteurs stagiaires, mais ce devrait être plus qu’une présentation, mon mari dit toujours que Lydie devrait travailler au ministère de l’éducation. Nous nous disons souvent  » Si j’avais eu ça quand j’étais à l’école… « . Je comprends pourquoi des enseignants, des orthophonistes et même des psychomotriciens suivent les formations de Lydie, elle sont nécessaires pour tous ceux qui s’intéressent à l’enseignement, pour tous ceux qui croient aux ressources des enfants et même des adultes et qui pensent que les difficultés ne sont pas liées à des troubles psys mais bien à des perceptions cognitives différentes, et à l’individualité de chacun. Je rêve d’un système ou tous pourrait avoir accès à ce que j’ai découvert avec les supports de Lydie, et je ne connais pas tout, juste ceux qui soutiennent mon fils dans son développement. Un grand merci à Lydie, à Maria Montessori et à tous ceux qui soutiennent leurs enseignements. Pascale Millo

    Témoignage d’Anne Menet-Legendre – Maman d’un garçon de 4 ans

    Je suis arrivée à la formation CEPRO1 de février 2017 assez dépourvue, avec quelques formations générales sur l’autisme et un petit bonhomme de 4 ans bientôt que je souhaite aider à se développer malgré le manque de structure d’accompagnement. Oui mais comment ? comment enseigner concrètement ? comment éduquer concrètement ? En 4 jours et demi, j’ai vu des portes s’ouvrir. Toutes les questions que je me posais, d’autres se les sont posées. des méthodes d’apprentissage existent, du matériel existe et le travail réalisé par Epsilon à l’école est une mine d’or. En alliant cours théoriques, travaux dirigés et travaux pratiques, on nous apprend comment enseigner, comment essayer de donner des repères aux enfants qui fonctionnent différemment, repères pour la vie pratique aussi bien que pour les enseignements académiques. Sincèrement je tire mon chapeau à l’équipe d’Epsilon à l’école pour le travail qu’ils ont fait et je les remercie de le partager avec nous, en espérant que leur méthode se développe dans toutes les écoles pour donner leur chance à tous les enfants.

  • De plus amples renseignements ?

    N’hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de vous aider à réaliser vos projets autour de l’accompagnement et de la scolarisation des enfants et adolescents à besoins particuliers.
  • Les news